L’AIM co-organise un atelier au Forum de l’économie sociale

01.06.2022

L’AIM, en collaboration avec l’AMICE, l’ICMIF, la FNMF et l’AAM, a organisé un atelier sur le thème du rôle des mutuelles pour surmonter les défis liés aux transitions verte et numérique. L’événement a eu lieu dans le cadre du Forum de l’économie sociale, à Strasbourg.
La réunion était divisée en deux tables rondes. La première a porté sur le thème du changement climatique. Les mutuelles relèvent ce défi à la fois en tant qu’assureurs et en tant qu’investisseurs au niveau international, européen et national). Nombre d’entre elles ont été les premières à adopter des activités durables pour répondre aux défis du changement climatique en Europe, s’engageant avec la société au sens large dans une série d’initiatives pour aider à relever le défi du changement climatique. Avec le défi vert au centre de l’attention en Europe, les mutuelles d’assurance sont soumises à des changements législatifs importants pour répondre aux besoins de la société européenne. Le panel a permis de présenter la dimension européenne et la législation sur le changement climatique, l’importance de la prévention des risques et l’implication clé des jeunes.
Le deuxième panel a abordé la façon dont les mutuelles relèvent le défi démographique. Avec le changement climatique, la transition démographique est l’un des plus grands défis que nos systèmes de protection sociale devront relever dans les années à venir. L’UE deviendra de plus en plus grise au cours des prochaines décennies, ce qui menace évidemment la durabilité de nos systèmes de protection sociale. Le vieillissement de la population européenne et les flux migratoires auront un impact sur la demande de soins, de services de santé, de pensions, mais aussi sur d’autres aspects tels que la disponibilité de la main-d’œuvre, tant formelle qu’informelle.
Le panel a présenté quelques exemples concrets de bonnes pratiques du rôle clé que les mutuelles peuvent jouer et jouent pour surmonter les défis liés au changement démographique et pour s’adapter à un paysage démographique en mutation. Le projet de logement intergénérationnel Vivagora et son impact positif sur la cohésion sociale, la solidarité intergénérationnelle et les inégalités a été présenté par Agnès Chapelle (Mutualités Chrétiennes, Belgique) ; Erich Koch (SVLFG, Allemagne) a parlé du rôle des mutuelles dans le soutien aux aidants informels, l’épine dorsale des systèmes de soins de l’UE) ; et Pedro Bleck da Silva (Montepio, Portugal) a souligné leur rôle dans la garantie de la durabilité et de l’accessibilité des pensions.